Le tour du domaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le tour du domaine

Message  Loiset le Sam 4 Mar - 18:08

En sortant par la poterne, je tournais à droite pour entamer le tour du domaine. Le manoir n'était pas une fortification de premier plan : depuis la porte, des murs hauts d'environ quatorze pieds joignaient les différents bâtiments. Je dépassais d'abord l'arrière des écuries après avoir longé le premier mur sur 10 à 15 toises de long. Puis un deuxième mur, long de cinq toises, menait à l'arrière du logis principal. La façade extérieure ne présentait pas de fenêtre sur les dix premiers pieds de haut, ce qui était l'habitude des bâtisseurs dans le cas des maisons fortes. Au premier étage et au second, je distinguais des archères et quelques fenêtres. Je comptais leur nombre et en mémorisait le chiffre ; je n'avais rien pris pour écrire, pas même une tablette couverte de cire.

Je continuais ma marche quand j'entendis du bruit lointain sur ma gauche. Par réflexe, je posais ma main sur la poignée de ma dague et je tombais en garde face au bruit. Plus rien. D'où ce bruit avait-il pu venir ? Trop concentré à détailler la maçonnerie, je n'avais pas encore porté mon attention sur la campagne qui était autour du domaine. Je m'agenouillais pour me cacher un peu. Je faisais une cible trop facile en restant debout et si un homme de traits était en embuscade, je pourrais en faire les frais. En face de moi s'étalait une prairie herbeuse, qui faisait office de glacis - cet espace vide de toute construction, de haies ou d'arbres, empêchait qu'un ennemi puisse s'approcher des murs en bénéficiant d'une couverture. Ensuite je distinguais un bosquet sur ma gauche éloigné de plusieurs dizaines de toises et des champs cultivés à sa droite, qui s'étendaient jusqu'à une forêt lointaine. Il n'y avait pas âme qui vive. Il était encore trop tôt pour semer les orges, et les paysans n'étaient pas dans le champ.

Le bruit ne pouvait venir que du bosquet. C'était une situation que je n'aimais pas : j'avais maintenant l'impression d'être observé et je ne voyais pas de mouvement malgré une observation méticuleuse des arbres. J'aurai pu crier à la garde, mais je me disais que c'était peut être l'objectif de mon ennemi invisible : une diversion pour libérer la porte. Je devais bouger. Le mieux était de revenir sur mes pas, car je ne savais pas ce que je trouverai en poursuivant par la droite. Doucement je me relevais à moitié et je commençais mon retrait en gardant le bosquet à l'oeil.
avatar
Loiset

Messages : 86
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : Briançon

Feuille de personnage
Force:
249/255  (249/255)
Intelligence:
100/255  (100/255)
Charisme:
141/255  (141/255)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tour du domaine

Message  ka_devirieux le Lun 6 Mar - 10:41

Va chercher d'l'eau Simon ! Sans eau on peut rien faire tu sais , ...gnagnagna - Le jeune garçon maugréait dans ses dents. Il s'agissait d'Anatole, le jeune apprenti des cuisines. Pour la 3ème fois aujourd'hui il était de corvée de puits. L'adolescent marchait les bras tombants, un seau dans chaque main bringue-ballant au rythme de ses pas.

Simon on a plus d'oeufs, faut aller au poulailler ! Simon, faut aller traire les vaches ! Simon, y'a d'l'a vaisselle! Simon ! C'est pour ton bien, tu apprends Simon! Pfff et moi qui voulait apprendre à me battre... j'suis bon pour faire la tambouille toute ma vie!


Ce que désirait réellement le jeune homme, c'était se reposer. Il sentait la fatigue traverser son corps de part en part ! Mais cela, il n'en était que seul responsable; ses pensées nocturnes étaient plus dirigées pour Camille, la fille de la lavandière. C'est alors qu'en chopant sur un caillou, il aperçut un buisson généreux et bien touffu. Oh après tout, la cuisine pouvait attendre un peu. Anatole plongea alors dans le buisson, cacha bien ses deux seaux, et s'installa enfin confortablement, ses bras en guise d''oreiller. Il ne lui fallut que très peu de temps pour trouver le sommeil.

ZzzzzzzZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzz

Mais rapidement des bruits de pas attirèrent son attention. Il ouvrit rapidement un oeil et s'accroupit dans le bosquet ! Le chef cuistot? La lavandière? Dans un premier temps mieux valait-il rester planqué sans savoir ce qui risquait de lui tomber dessus! Il se mit le plus en boule possible, essayant tout de même de distinguer la menace! Il réussit finalement à distinguer la silhouette d'un homme d'arme qui ne lui évoquait rien. Aucuns sons ne sortit mais l'on pouvait distinguer les paroles suivantes sur ses lèvres ; "on est attaqué..."

Le jeune homme y vit sa chance! Ne désirant pas faire la nourriture toute sa vie, c'était l'occasion de se distinguer auprès du maître des lieux en capturant un ennemi. Rassemblant tout son courage en voyant l'homme reculer, il saisit une épaisse branche au sol en guise de gourdin, et plongea comme un diable hors de sa boîte du buisson. De tout son élan il courut vers Loiset, le bras en l'air en hurlant;


YAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhh
avatar
ka_devirieux
Chef de Famille

Messages : 1463
Date d'inscription : 22/10/2009
Localisation : Briançon

Feuille de personnage
Force:
225/255  (225/255)
Intelligence:
215/255  (215/255)
Charisme:
245/255  (245/255)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tour du domaine

Message  Loiset le Lun 6 Mar - 20:39

"YAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhh"

Je n'en crus pas mes yeux : un jeune garçon, peut être 15 ou 16 ans, courrait vers moi en hurlant de toutes ses forces. Il avait pour arme un gourdin de fortune. C'était donc lui qui se tapissait dans le bosquet... Je me relevai de toute ma hauteur et je regardai mon jeune assaillant s'approcher rapidement ; le bosquet était loin et il arriverait essoufflé. J'avais du mal à évaluer la réelle menace qu'il présentait : je décidais qu'il n'en présentait aucune. Je retirais ma main de la poignée de ma dague et je jetais un coup d'oeil rapide à droite puis à gauche de mes pieds pour m'assurer qu'aucun obstacle ne me ferait trébucher.
Le jeune homme était à quelques pas et il ressemblait à un commis de cuisine. Que faisait-il à attaquer un adversaire visiblement plus fort que lui ? Il visa ma tête et abattit son gourdin de haut en bas. J'esquivai facilement d'un pas de côté et, pivotant d'un quart de tour, je lui assénai une claque violente derrière la tête. Le résultat fut immédiat : il s'étala de tout son poids dans l'herbe grasse, lâchant son gourdin dans sa chute. Il gisait sur le ventre, à moitié assommé. Je m'abaissai dans mon élan, le bloquant au sol avec un genou et je tirai ma dague de son fourreau. L'empoignant par les cheveux, je glissai ma lame sur sa gorge et lui dis :

Si tu cries, je t'égorge sans hésiter. Qui es-tu ?
avatar
Loiset

Messages : 86
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : Briançon

Feuille de personnage
Force:
249/255  (249/255)
Intelligence:
100/255  (100/255)
Charisme:
141/255  (141/255)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tour du domaine

Message  ka_devirieux le Mar 7 Mar - 9:50

Et en 2 temps, 3 mouvements, sans oublier une claque, l'adolescent se retrouva plaqué au sol. Il tenta bien de saisir le bâton qui lui avait glissé des mains mais fût stoppé par une douleur dans le dos. Il tenta vainement de se débattre, mais abandonna rapidement lorsqu'il sentit le métal sur sa pomme d'Adam. Il clignait des yeux et souffla fortement des narines pour tenter de les débarasser de la poussière.

J..j'suis Anatole ! J'apprends à faire à manger ici ! Seul l'Ostrogoth, ancien homme de main de Ka, traître de son état, était actuellement un des seuls ennemis des Devirieux. Il paraissait donc évident pour le jeune homme qu'il s'agissait là d'un de ses sbires. Mais si c'était bien le cas, il ne comprenait pas pourquoi il était encore en vie. Sa Grâce me vengera! Et ça s'ra terrible! Il ferma alors les yeux, serrant les paupières comme prêt à recevoir la mort.
avatar
ka_devirieux
Chef de Famille

Messages : 1463
Date d'inscription : 22/10/2009
Localisation : Briançon

Feuille de personnage
Force:
225/255  (225/255)
Intelligence:
215/255  (215/255)
Charisme:
245/255  (245/255)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tour du domaine

Message  Loiset le Mar 7 Mar - 22:54

Sa Grâce va bien rire quand je vais lui raconter qu'un commis nommé Anatole a essayé d'occire son capitaine de la garde.

Je retirais ma dague de sa gorge et la rangeais. Je me relevais.

Allez, Anatole le Téméraire ! Arrête de manger la poussière, redresse-toi et retourne en cuisine.

En signe de paix, je lui tendis la main pour l'aider. Brave petit, il m'a pris pour un rôdeur. J'aurais volontiers ri de cette situation, mais je restais l'air grave, comme courroucé. Je voulais que sa mésaventure serve au garçon ; un vrai brigand l'aurait tué rapidement et sans pitié. Il avait réagi comme un écervelé.

Anatole : ne confondez pas bravoure et stupidité. Vous aviez une chance sur mille de m'assommer le premier. La prochaine fois : appelez à l'aide et évitez le zèle.

Je lui fis un clin d'oeil pour le rassurer et je conclus par un "File maintenant !".
avatar
Loiset

Messages : 86
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : Briançon

Feuille de personnage
Force:
249/255  (249/255)
Intelligence:
100/255  (100/255)
Charisme:
141/255  (141/255)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tour du domaine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum