2. Economie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2. Economie

Message  Frère Estienne le Mar 25 Mai - 20:41

Débâillonner le bailli
Dans le but d'améliorer la collaboration entre les mairies et le duché en matière d'orientation de champs et d'élevages, La Concorde souhaite donner une place plus importante au Bailli à la Légature des Bourgmestres, celle-ci nécessitant par ailleurs un bon coup de balai.

Pour ne pas s'encombrer avec l'encombrement
Le jour fatidique où la potion magique disparaitra et où les chevaux, ânes et autres bourricots devront tirer d'imposantes charrettes remplies de marchandises arrivant à une date qui pourrait nous prendre au dépourvu, La Concorde souhaite préparer l'arrivée de cette rÉvolution du transport en mettant au clair des questions qui ne doivent pas demeurer dans l'obscur. Ainsi, la Concorde estime que des décisions doivent être prises rapidement en concertation avec l'ensemble des acteurs de ce duché, notamment en ce qui concerne la main-d'œuvre requise.

Ports exports
Nous pensons qu'il est grand temps d'exploiter nos ports en tissant des liens commerciaux avec nos voisins. L'ouverture de nos voies maritimes peut sans conteste se révéler un atout dans des perspectives d'import et d\'export.

Mines
Les mines étant la principale source de revenus du duché, il est essentiel de porter une attention particulière à celles-ci et d'en assurer la promotion auprès de toutes les tranches de la société lyonnaise-dauphinoise par l'envoi de courriers, notamment aux nouveaux arrivants, de même que par différents concours et journées dédiées à la pioche. Pour cela, La Concorde favorisera la nomination d'un Commissaire aux mines actif et présent et la possibilité de désigner un Conseiller sans poste nommé pour agir en soutien.
Par ailleurs, La Concorde souhaite le maintien de l'équilibre production/entretien maintenu tout en ne négligeant pas de bonnes opportunités d'importation.

Prestige sans prestidigitation indigeste
Le prestige étant l'une des principales dépenses du duché, La Concorde estime qu'il est inacceptable de tomber dans les excès et les oublis coûteux. Ainsi, un maintien du prestige entre 3 et 4 étoiles sera visé et défendu.

Une fourchette de prix pour les mairies
Les besoins et les surplus des villes variant d'un endroit à l'autre et les maires ainsi que leurs conseils étant les plus à même de juger de ces besoins, La Concorde estime que ceux-ci devraient être autorisés à déterminés les prix en vigueur dans leurs cités, et ce, à l'intérieur d'une fourchette (prix minimum et maximum) fixée par le duché, ceci afin de favoriser la concurrence et l'exportation des mairies et du duché à l'extérieur de celui-ci. Néanmoins, nous souhaitons continuer à privilégier la coopération et l'entraide entre les villes grâce aux échanges en Légature des Bourgmestres et au Bureau du Commissaire au commerce.


L'encombrement, on peut l'faire passer à la trappe j'pense. À moins qu'quelqu'un ai une idée toute prête applicab'. Sans ça, j'pense qu'c'est pô la peine.

Les ports ça bouge un peu ? Parc'qu'à Lyon, y'a t'jours plus d'chef...

Les mines, l'prestige et la possibilité pour les mairies d'fixer leur fourchette, ça en est où ?
avatar
Frère Estienne

Messages : 361
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Lyon, Duché du Lyonnais-Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum